Nanako 01

Publié le par Mademoiselle D

L'histoire de Nanako est un peu ...spéciale.
Disons que c'est la concrétisation d'une idée qui, en général, n'aboutit pas chez la plupart des gens. Jamais vous n'avez imaginé une sorte de "moi" intérieur avec qui vous faites le point quand vous êtes seul avec vos questions existentielles? Je pense que si!
Malheureusement, quand on imagine une telle personne, on a souvent du mal à y mettre un visage, ou une vie passée. C'est précisément là-dessus que je cogite en ce moment.
Grâce à mon imagination dénuée de logique (comme chacun le sait), j'ai réussi à en faire une ébauche d'histoire.


Nanako-Réveil-1er jour

J'ai une irrésistible envie d'écrire dans ce carnet que j'ai trouvé dans cettre étrange pièce... Mais voici ce qui s'est passé depuis le début. J'irai voir dehors plus tard.

Je me suis réveillée sur un lit. J'avais la tête qui tournait et je voyais flou, les yeux mal habitués à l'obscurité comme après un flash de lumière.
Mais... J'ai une impression bizarre...
Je ne me souviens de rien.
Pas de famille. Pas de nom... Pas de vie.
Lentement, je me suis levée et j'ai regardé autour de moi.
Je n'avais pas peur, pas chaud, pas froid, pas faim, pas soif.
Je me trouve dans une petite pièce, avec une petite commode, un bureau, une chaise, un carnet dans le tiroir du bureau et un stylo tout bête. Il y a une petite porte sur le côté. Sur le mur, une pièce d'étoffe. Le lit est conçu pour une personne. Dans la commode, des draps et des couvertures. En regardant sous le lit, j'ai trouvé un miroir, aussi haut que moi, un peu lourd. Je l'ai posé contre le mur et je me suis regardée longuement.
La silhouette que j'ai vu m'était inconnue.
Je suis de taille moyenne, plutôt mince. Mes yeux sont noirs et ressemblent à de perles. Mon visage est rond et j'ai quelques taches de son sur le nez et les joues. Mes cheveux sont auburn et courts. Je suis vêtue d'un débardeur marron et d'un short blanc et mes pieds sont nus. A vue de nez, je me donne environ 14 ans.
Ensuite, j'ai examiné le carnet. Il m'a semblé que la couverture était noire, mais quand je l'ai touché, il est soudain devenu bleu. Bien que n'ayant pas de souvenirs, je sais que ce phénomène est étrange.
Je crois que je suis prête pour sortir.
Je vais ouvrir cette porte... Et voir ce qu'il y a derrière...

Publié dans Nanako

Commenter cet article